La périnatalité

Accueil et prise en charge des futurs et jeunes parents, de la grossesse aux premiers mois avec votre bébé
Pourquoi  ?
Comment ?
En  pratique
Pourquoi ?

La grossesse, l'accouchement et les premiers temps de la vie de votre enfant est une période de remaniements biologiques et psychiques profonds, afin de pouvoir accueillir cette toute nouvelle vie.

Ces moments de changements profonds et irréversibles constituent une période de vulnérabilité particulière, plus particulièrement pour la femme enceinte et la jeune mère : anxiété diffuse ou ciblée (sur ce corps qui change, la grossesse,  la santé du bébé, sa construction en tant que parent…), baby  blues, dépression du post-partum, voire dans les cas les plus graves  : psychose puerpérale.

En fonction de votre histoire personnelle, des événements qui peuvent survenir durant cette période, de votre entourage… il peut s'avérer nécessaire de consulter une fois, quelques fois ou sur du plus long terme afin de mieux déconstruire, construire et reconstruire de nouveaux repères.

Être parent n'est pas inné et l'instinct maternel n'est pas… instinctif. Il n'est pas inné d'apprendre à connaître et à s'occuper d'un petit être, même si on l'a porté pendant neuf mois.

La plupart du temps, ce temps d'adaptation entre parents et enfants se fait progressivement, au prix parfois de quelques heurts, mais petit à petit, parents et enfant parviennent à mieux décrypter les signaux de chacun, pour mieux grandir.

Cependant, il est des fois où ce temps d'accrochage s'éternise, voire ne parvient pas à émerger. Il peut être temps de songer à consulter. Surtout quand la culpabilité s'installe, quand on ne parvient plus à s'occuper de son enfant, que l'on se sent indigne, que l'on pleure compulsivement…

Ces premiers temps peuvent être aussi marqués par des événements intercurrents qui rendent d'autant plus difficile ces moments de rencontre et de découverte entre parents et enfant. (Cela peut être des événements propres aux suites de couche, des difficultés de lactation ou encore des événements qui n'ont rien à voir mais qui… tombent mal.)

Consulter peut permettre de se rassurer, de mieux prendre confiance en ses compétences et ses choix en tant que futurs parents, mais aussi de dénouer des situations plus difficiles.

Les premiers temps de la venue d'un bébé constitue une sorte de marathon (psychique) qui peut mettre à rude épreuve tout jeune parent confronté à un bébé en chair et en os, que l'on ne connaît pas encore (que ce soit le premier ou pas). Il est nécessaire pour son bon développement psychique et même somatique de pouvoir être entouré de parents suffisamment à même de pouvoir répondre au plus près de ses besoins. Son équilibre en dépend.

Pourtant, du côté des parents, il peut être parfois particulièrement difficile d'être disponible psychiquement pour son bébé quand on se sent aller si mal…

L'accordage entre parents et enfant est essentiel pour la bonne croissance de l'enfant et l'épanouissement des parents !

Des difficultés après la naissance d'un enfant ne doivent jamais être négligées !

La période périnatale est une période de fragilité, plus particulièrement pour la mère, mais elle est aussi une période étonnamment plastique au plan psychique !

Consulter peut permettre alors de dépasser la douleur, la tristesse, d'aider et soutenir le(s) jeune(s) parent(s) afin qu'ils puissent accueillir au mieux leur enfant avec ses besoins.

Il n'y a aucune honte à avoir. Ce n'est pas un échec ! Cela peut vous être au contraire très profitable, à vous comme à votre enfant. Vos difficultés ne sont pas là pour rien et elles ne sont pas une fatalité.

Devenir parent entraîne souvent une radicale remise en question de sa propre histoire, de sa relation à ses propres parents… ce n'est absolument pas une chose évidente ni simple que de devenir parent !

 

Il s'agit de vous aider à mieux pouvoir vous construire en tant que parent, à découvrir ou redécouvrir vos ressources personnelles, à pouvoir mieux vous entendre et pouvoir mieux entendre votre enfant.

 
Comment ?

Cela peut consister en le fait de mettre des mots sur :

  • une grossesse compliquée (mauvais vécu de la grossesse, pathologie gravidique, menace d'accouchement prématuré…) ;

  • un accouchement difficile (extraction instrumentale, césarienne, épisiotomie, prématurité, voire complications de la grossesse, de l'accouchement, handicap, mort fœtale in utero…) ou subjectivement mal vécu ;

  • un allaitement qui ne se passe pas comme on le souhaiterait ;

  • l'impression de ne pas comprendre cet enfant ;

  • ou encore son histoire personnelle qui ressurgit dans le fait de devenir parent et les choix pour lesquels on opte auprès de son enfant…

 

Il peut parfois être nécessaire de revisiter son histoire personnelle qui ne peut pas ne pas manquer de s'inviter dans ce temps si particulier (déjà dès la grossesse).

Cela peut durer le temps de quelques séances comme être le début d'un travail thérapeutique plus en profondeur.

 
En pratique

À l'heure actuelle, je ne propose plus de suivi psychologique en présentiel, uniquement à distance ou à domicile.

Cependant, consulter en présentiel quand on est une jeune mère (ou un jeune père) peut s'avérer particulièrement difficile les premiers temps avec un bébé qui suit son propre rythme, la difficulté de le faire garder, l'urgence de la situation…

Cette période si particulière peut parfaitement bien s'accommoder d'un suivi à distance :

  • les modalités horaires sont plus souples, plus adaptées au rythme de jeunes parents ;

  • il permet de mieux venir à la rencontre des mères (et des pères) qui, autrement, n'auraient pas pu franchir le pas d'une consultation ;

  • la réactivité est aussi importante qu'en cabinet.

Le suivi à distance peut être accompagné de visites à domicile si cela s'y prête (proximité géographique).

En revanche, pour les cas graves, il est à noter qu'un suivi psychiatrique (en présentiel donc) voire une hospitalisation peuvent être recommandés.

Le cadre est défini ensemble, comme dans tout suivi à distance.

Plus d'informations, je vous invite à consulter la page suivante :

Suivi et thérapie
à distance
 

CONSULTER :

À compter de mai 2019 : 27,  passage du désir 75010 Paris

Métro : Château d'Eau (l. 4), Strasbourg-Saint-Denis (l. 4, 8 et 9), Gare de l'Est (l. 4, 5 et 7,  transilien).

 

ME JOINDRE :

 

Blandine Berthet : 06 26 25 62 30

  • Wix Google+ page
  • LinkedIn Social Icon

Copyright © 2019 Blandine Berthet

Tous droits réservés.

Psychologue Paris 20, psychothérapeute Paris 20, psychanalyste Paris 20, EMDR Paris 20